Les diacres veillent à rendre l'amour du prochain concret, du niveau paroissial au niveau mondial, entre nous et autour de nous.

La diaconie est pauvre, pauvre en ressources humaines et financières.

-       Vous voulez rejoindre l'équipe de la diaconie ? Parlez-en à la pasteure !

-       Vous avez des idées et des réflexions autour des actions diaconales ? Faites-le nous savoir !

-       Vous voulez soutenir financièrement la diaconie et vous n’êtes pas présent au culte le deuxième dimanche du mois ? Versez alors votre don sur le compte de la diaconie (BE34 0682 3053 6590)

Objectifs de la diaconie pour les deux prochains mois (IBAN : BE34 0682 3053 6590)

La collecte diaconale du deuxième dimanche de janvier sera destinée, comme chaque année, à la Mission Evangélique contre la lèpre.

La Mission Evangélique contre la lèpre est une organisation internationale chrétienne qui soutient des projets de lutte contre la lèpre dans le monde. Ses actions sont axées sur le dépistage, le diagnostic, le traitement, les soins des diverses complications, l’éducation, la réhabilitation et la lutte contre la stigmatisation des personnes affectées par la lèpre.

Celle du deuxième dimanche de février sera destinée à Maisons d’Espoir, la nécessaire solidarité avec les familles qui ont dû fuir précipitamment une zone de guerre.

Maisons d’Espoir, rapport 2018- 2019.

Arrière-plan

Le groupe de projet a débuté en 2016 avec l'appui de communautés préoccupées du sort des réfugiés nouvellement arrivés et qui, après leur reconnaissance, les ont aidés à rechercher un foyer d'accueil.

Les réfugiés doivent quitter le centre d'accueil et chercher par eux-mêmes un logement dans les deux mois suivant leur reconnaissance. C'est une tâche impossible pour des personnes qui sont presque sans contact en Belgique et sans revenu suffisant pour avancer une garantie et un premier loyer.

 

Nous avons aidé plus de 50 familles/ célibataires. Pour cela, nous avons collecté plus de 147.000 € (y compris les remboursements des prêts) et dépensé environ 123.500 €. Il nous reste encore plus de 23.500 € pour compléter un certain nombre de dossiers et poursuivre l’action.

 

Accueil et accompagnement dans la pratique

En tant que groupe de projet, nous avons apporté un soutien financier en versant une avance pour la garantie locative et un petit don au départ.  Les bénévoles des églises locales ou des organisations locales étaient chargés de trouver un logement et du mobilier. Ils ont également accompagné les réfugiés dans la découverte de leur nouvel environnement. Ce faisant, ils ont pu faire appel à des institutions offrant des cours de langue ou d'orientation sociale. Ils ont eu des entretiens avec le CPAS et les municipalités au sujet du soutien financier et matériel et de l'enregistrement. Ils ont accueilli certains d'entre eux dans leur église protestante. Ils ont cherché des écoles pour les enfants, une formation pour les parents ou un médecin pour les problèmes médicaux.  Ils ont expliqué que faire en cas d’accident de la route ou en cas de naissance. Ils ont pu parfois faire appel à des centres ou des initiatives sociales ayant un lien avec l'EPUB.

Le CSP de Bruxelles offre par exemple, son soutien par l'engagement d'une volontaire ayant des racines dans la communauté des réfugiés syriens et possédant une expérience professionnelle en tant que travailleuse sociale.

 

Mais ce sont surtout les bénévoles eux-mêmes qui ont pris connaissance de la pénurie de logements. Ils ont été informés de la situation financière vulnérable de personnes qui doivent joindre les deux bouts avec un salaire. Il n'est pas facile de s'orienter dans un autre pays, une autre culture avec des règles tacites et non-dites. Ils ont apprécié l'hospitalité et les délicieux repas que les réfugiés leur ont offerts. Ils ont appris que les Eglises peuvent célébrer, partager leur deuil et travailler ensemble, entre elles et avec d'autres organisations. Un véritable œcuménisme.

 

La coopération entre les Eglises, les centres sociaux et les organisations à but non lucratif peut être une grande valeur ajoutée pour    assurer une présence diaconale dans la société.

  1. La coopération et le soutien aux réfugiés permettent aux Eglises de mieux comprendre les mécanismes qui entretiennent la pauvreté et l'exclusion : pénurie de logements, discrimination pour trouver un emploi, faible salaire minimum vital, problème de la dette, etc.

  2. Afin de prévenir l'exclusion des personnes vivant dans la pauvreté, les réfugiés et autres personnes dans la pauvreté doivent pouvoir compter sur le soutien des Eglises pour leur donner une voix.

  3. Les couloirs humanitaires sont un bon moyen de laisser entrer les réfugiés en toute sécurité, mais il devrait y avoir plus de garanties quant à la sélection des personnes vulnérables et l'octroi des visas humanitaires.

  4. La collaboration avec le gouvernement dans le cadre des corridors humanitaires doit également se traduire par la possibilité d'utiliser les infrastructures d'accueil et le soutien du gouvernement, qui a constitué un réseau et une expertise à cette fin. En tant que sponsors, les Eglises doivent pouvoir se faire une idée de l'aide financière et matérielle nécessaire pour l'arrivée et l'accueil durant la période qui suit l'arrivée. La transparence est importante ici.

  5. Les Eglises semblent recevoir plus facilement des appels d'autres groupes de personnes dans le besoin, comme celles sans permis de séjour, mais ont plus de difficulté à entrer en contact avec des réfugiés nouvellement reconnus et en recherche de logement. Les Eglises de l'EPUB sont moins sollicitées pour ce groupe de réfugiés

  6. Le groupe de projet « Maisons d'Espoir » devrait développer de meilleurs contacts avec les communautés religieuses dont les réfugiés partagent les racines.

 

PROTECTION DES DONNEES

Les données que vous nous avez communiquées sont uniquement conservées pour pouvoir vous informer,  par l'envoi de notre journal paroissial, ou vous contacter.

Elles ne sont jamais communiquées à des tiers. Vous pouvez, à tout moment, nous demander de vous les communiquer ou de les supprimer de notre fichier.

ADRESSE

EPUB Verviers-Laoureux et Spa

rue Laoureux, 35

4800 Verviers

tél : +32 (0)87 338 460

COMMENT CONTACTER NOTRE PASTEURE ?

e-mail : heikesoleil@gmail.com

tél : (répondeur) +32 (0)87 338 460

© 2023 by HARMONY. Proudly created with Wix.com

This site was designed with the
.com
website builder. Create your website today.
Start Now